Nadine, bourgeoise libertine bretonne cherche deux étalons



Infos à connaitre sur cette femme mure :

Le libertinage, j’ai découvert ça pour la première fois quand une copine m’a emmenée au Déclyc’x. Un peu perdu au milieu de nulle part, j’avoue avoir un peu flippé au début. Ambiance sombre et au premier abord glauque. Je m’y suis sentie pourtant super à l’aise au bout de quelques minutes. Clientèle et personnel avenant, respectueux, pas de rentre-dedans comme j’aurais pu l’imaginer.
J’ai une divorce assez compliqué. Mon mari m’a trompée pendant toute la durée du mariage. Cocue et pas fière. Alors, depuis qu’on est séparés, j’ai pris la décision d’opter pour une vie épicurienne. J’ai commencé par consulter en ligne des annonces pour du sexe en Bretagne, et j’ai décidé que rencontrer directement dans la vie réelle, ça avait son charme. Mais comment faire ? J’allais pas me mettre au bar pour attendre que les jeunes hommes viennent me draguer.

Les rencontres dans les clubs échangistes ont changé ma vie

C’est donc en accompagnant une copine dans ses escapades dans des clubs échangistes que j’ai modifié ma vision des relations. J’ai eu le Déclyc’x pour ainsi dire. Ca a commencé par cette boite mais j’ai ensuite écumé tous les boudoirs de la région. Autour de Rennes, principalement, l’Antre-2, la Petite Cheminée, le Bilitis. Bref, je me suis ainsi adonné à une sexualité plurielle, débarrassée de conventions inutiles et de pudibonderie. Ma vie de femme en a été changé et depuis, je pense ne plus jamais redevenir monogame ou en couple. Quel pied de pouvoir baiser, prendre son pied avec les hommes que l’on veut.

Le fantasme de la partouze avec deux hommes ne m’a jamais quittée

Depuis que je suis une bourgeoise libertine, je ne cesse de fantasmer sur de belles bites en même temps. Ce fantasme de partouzer, me  faire partouzer avec aucune autre femme dans la salle que moi, c’est le fantasme égo-centré que j’ai toujours caressé. Ils prendraient possession de mes seins, de ma chatte en folie, mon cul de bourgeoise  bien calibrée.

Je cherche deux étalons prêts à me chevaucher toute la nuit et à me prendre en sandwich. Mes deux trous sont bien dilatés pour vos grosses queues. Vous ne pouvez pas savoir à quel point j’ai chaud entre mes cuisses à l’idée de partouzer. Quant à mes seins ont besoin de belles mains fermes et bien chaudes. Je suis très tactile, ça m’excite et ça me donne des frissons jusqu’aux cou. Je vous attend impatiemment sur mon canapé bien confortable. Voilà, c’est mon histoire et c’est celle que j’ai envie de vivre avec deux jeunes hommes bien outillés. Plus envie de repenser à ma vie sage et rangée d’avant. Le plan à 3 libertin, c’est pour maintenant, dévoilez-vous messieurs.

Nadine

 

 

Démarre une conversation en privé :